Qu’est-ce qu’une AMAP ?

Les AMAP, ou Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, sont nées, en 2001 en France, d’une prise de conscience citoyenne face à la situation de crise importante dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation.

Résolument basées sur une conception de partage, les AMAP visent à une transformation sociale et écologique de l’agriculture et de notre rapport à l’alimentation en générant de nouvelles solidarités. Elles sont des alternatives concrètes qui émergent de la société civile.

Être en AMAP, c’est certes consommer local, responsable, le plus possible en bio, mais c’est aussi s’engager dans un partenariat fort avec des agriculteurs et producteurs, appelés paysans en AMAP, préfinancer leur production, partager les risques, et c’est enfin s’intéresser à leurs enjeux, s’impliquer dans le fonctionnement de l’association, prêter main forte aux partages de récolte (appelés « distributions »), participer aux chantiers et visites sur les exploitations…

Nous devenons alors des consom’acteurs : le consom’acteur choisit en connaissance de cause de s’engager. Il sait ce qu’il mange, qui cultive, comment, où et pour quel prix. Il croise le producteur chaque semaine lorsqu’il vient chercher son panier.

Pour s’y retrouver, voici quelques textes fondamentaux :